POUR L'AMOUR DU FIL . . .

Quel matériel pour faire des amigurumis ?

Si j'ai voulu me lancer dans le crochet, c'était essentiellement pour pouvoir réaliser des amigurumis pour mes enfants. Vous savez, ce sont ces adorables petites peluches rembourrées confectionnées au crochet. C'est très mignon ! Peut-être êtes-vous sur le point de vous lancer dans cette discipline. Que vous soyez simplement curieux ou débutant en crochet, cet article est fait pour vous ! Je vais vous lister le matériel de base à avoir pour confectionner des amigurumis.


Qu'est-ce qu'un amigurumi ?

Rosie la petite souris (tuto' de « Coton et gourmandises »)

Un amigurumi est une peluche réalisée au crochet. Il s'agit souvent de petits animaux (par exemple une pieuvre, une souris, une licorne, etc) ou des poupées. L'on trouve aussi des aliments (de quoi créer la dînette de vos enfants avec toutes sortes de fruits et légumes), ainsi que des gourmandises (cupcakes, donuts, cornets de glace, etc). En pratique, nous pouvons créer divers animaux ou objets selon nos désirs. Cet art nous vient tout droit du Japon. L'objet en question est crocheté serré et rembourré pour obtenir une figurine en 3D. Bien souvent, ces petits animaux sont très mignons et plaisent aussi bien aux enfants... Qu'aux grands !

Charlotte la licorne (tuto' de « So Croch' »)

La plupart du temps, chaque partie est crochetée séparément, puis elles sont assemblées à la fin de l'ouvrage en réalisant des coutures avec de la laine et une grosse aiguille. C'était par exemple le cas sur la photo ci-dessus où pour réaliser cette adorable licorne j'ai dû crocheter de manière indépendante une corne, deux oreilles, une crinière, la queue, deux jambes, deux bras, sans oublier la tête reliée au buste. Une fois le tout assemblé, l'on peut admirer notre animal terminé !



Mais alors, quel est le matériel à se procurer 
pour confectionner des amigurumis



Le matériel de base

Un crochet

Idéalement, nous aurons besoin d'un crochet de taille inférieure à celle préconisée sur la pelote de manière à obtenir un maillage très serré qui évitera aux fibres de rembourrage de s'échapper.  Pour réaliser mes amigurumis, j'utilise essentiellement un crochet 2,5 mm. Mais l'on peut utiliser selon nos goûts des crochets de la taille 2 mm à 4 mm. Si vous crochetez durant plusieurs heures d'affilées, je vous conseille d'opter pour de bons crochets ergonomiques comme les Clover Amour qui ont un manche en silicone pour une meilleure préhension.


De la laine ou du coton

Pour obtenir un résultat net et brillant, il est conseillé d'utiliser des pelotes de coton mercerisé. Cela vous évitera d'avoir des bouloches sur votre figurine comme avec une pelote de laine classique. J'utilise la Catona 50 de Scheepjes (à 2,15€ la pelote de 50 g pour 125 mètres) et la Camilla de Woll Butt (à 1,95€ la pelote de 50 g pour 125 mètres). Il existe aussi le coton Ricorumi où les pelotes sont plus petites (à 1,29€ les 25 g, soit 57 mètres), Esterel de Pingouin (à 3€ la pelote de 50 g pour 105 m) ou encore la Sunny de Cheval Blanc (à 2€ la pelote de 50 g pour 125 m).

L'on peut tout aussi bien utiliser du fil fantaisie selon le rendu souhaité, par exemple du fil métallisé (lurex) pour ajouter des reflets dorés / argentés ou bien de la laine avec un toucher velours (comme la Katia Bambi) pour réaliser des peluches toutes douces... Le fil Creative Bubble, initialement conçu pour réaliser des éponges, peut être intéressant pour créer des cactus avec un effet piquant.


Des aiguilles à laine 

Afin d'assembler les différentes parties sur le corps de votre amigurumi, vous aurez besoin d'aiguilles à laine. Elles ont la particularité d'avoir un gros chas afin de pouvoir y faire passer la laine sans trop de difficulté. Ces aiguilles existent en métal ou en plastique selon vos préférences et sont disponibles en plusieurs tailles.


De la ouate de rembourrage

Les amigurumis sont des personnages ou de petits objets en volume et pour cela, nous devons les rembourrer avec de la ouate. Les fibres sont souvent traitées contre les acariens et passent en machine (en lavage délicat). Ce rembourrage est vendu en sachet de plus ou moins grande contenance (de 250 g à 1 kg environ).


Des yeux sécurisés 

Comme nous crochetons de nombreux petits personnages, nous sommes amenés à utiliser des yeux en plastique pour un plus bel effet. Autre alternative : vous pouvez aussi les broder à la main avec de la laine. Si ces peluches sont destinées à de jeunes enfants, il est logique que les yeux doivent être solidement fixés pour éviter tout risque d'ingestion et / ou d'étouffement. Pour cela, nous devons utiliser des yeux de sécurité que les enfants ne pourront pas retirer (même s'ils tirent dessus).

Ces yeux se présentent en deux parties : l’œil (extérieur) avec sa tige que l'on va piquer dans la laine et une rondelle en plastique que l'on viendra clipser à l'intérieur de la peluche et dont le trou est très petit. Il est normal d'avoir parfois un peu de mal à insérer les rondelles sur le pas de vis mais cela est fait exprès pour qu'il soit impossible à retirer par la suite. Ainsi, il n'y a aucun risque pour l'enfant.

J'achète les miens par lot car cela est beaucoup plus économique. Il existe des boîtes avec des yeux de toutes tailles et de coloris différents. Pour les amigurumis, j'achète des lots de 100 yeux noirs de taille 6 mm à environ 4,50€ le sachet.


Des marqueurs de mailles

Lors de la confection de votre amigurumi, je vous conseille de toujours marquer la première maille du tour à l'aide d'un marqueur de mailles. Un ou deux devraient suffire pour la plupart des modèles, mais ils sont souvent vendus en lot. Si vous ne souhaitez pas investir dans cet accessoire, sachez qu'une petite épingle à nourrice ou un trombone peuvent faire l'affaire. Vous en avez sûrement dans vos tiroirs...


Une paire de ciseaux

Bien sûr, vous aurez également besoin d'une paire de ciseaux pour couper la laine.
Choisissez-la de petite taille (des ciseaux de broderie seront satisfaisants !)


Des épingles

Dans certains cas, vous aurez besoin de quelques épingles pour positionner différentes pièces sur le corps de votre amigurumi avant de les coudre définitivement à l'aide d'une aiguille et d'un peu de laine. Cela vous permettra de les poser comme il faut en évitant que la pièce ne bouge lors de la couture.


Un carnet

Enfin, ayez également sous la main un petit carnet pour prendre des notes. Il vous sera par exemple utile pour y noter le rang où vous vous êtes arrêté afin de ne pas vous embrouiller lorsque vous reprendrez votre ouvrage par la suite.





Bon à savoir : Sachez que la taille de votre amigurumi dépendra de la grosseur de la laine choisie et du crochet utilisé. En effet, plus votre fil sera petit et plus votre amigurumi le sera aussi. Inversement, si vous utilisez une laine plus épaisse et le crochet correspondant, alors vous obtiendrez logiquement une peluche crochetée de grande taille et ce, à partir d'un même tutoriel.

 
Qui aimerait se lancer 
dans la confection de jolis amigurumis ?





 Nathalie, blogueuse 
✄ Couturière amatrice depuis 2015 
Autodidacte, Nath s'est lancée sur le tard et a trouvé dans ce loisir, une véritable passion... Vive la couture !




https://www.instagram.com/cousubynath/https://www.facebook.com/pages/CousuByNath/1401569383444290http://www.hellocoton.fr/mapage/cousubynath

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

- - - - - - - - - - - - - - - - ✃ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
✎ MERCI à toutes les personnes qui prendront le temps de me laisser un COMMENTAIRE afin de me faire part de leurs impressions suite à la lecture de mon article ✉
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - ✁ - - - - - - - - - - - - - - - -